• Edito dans “Gauche à Woluwe”

    En avant la Gauche !

    Le 10 décembre 2013, la Belgique avait unnouveau Prix Nobel et … notre commune rendait officiellement hommage à Henri LaFontaine (1854-1943), devenu lui aussi Prix Nobel de la Paix, en 1913, un même10 décembre. Saviez-vous que cet avocat de métier – qui habitait au squareVergote – fréquenta le Parti ouvrierbelge dès sa création en 1885 et fut un des premiers sénateurs socialistesen Belgique ? Cet homme pacifiste, féministe et progressiste fut un ardent défenseur du suffrageuniversel, comme de l’enseignement populaire et œuvra pour la réglementation dutravail. La Gauche à Woluwe-Saint-Lambert a des racines fortes et lointaines !

    Aujourd’hui celles et ceux qui portent ses valeurs veulent donner unenouvelle dynamique et une nouvelle impulsion à cette commune, dans la logique participativedes 18 autres de la Région de Bruxelles-Capitale. Car les atouts de notrecommune sont nombreux, en raison de la mixité sociale et de la richesse de toutes les provenancesgéographiques et culturelles qui la composent. Des chances considérables, mais ausside vrais défis à relever. Plus personne ne le conteste : notre société esttraversée par des fractures sociales et économiques lourdes qui rendent notrevie quotidienne pénible et qui génèrent des inégalités sociales flagrantes. Lemodèle libéral conservateur montre chaque jour sa violence extrême et seseffets dévastateurs. Nous devons les combattre parce que la solidarité socialen’est pas qu’une déclaration de principe théorique : il faut la vivre auquotidien et en assurer la pérennité. Nous avons plus que jamais besoind’une meilleure intégration sociale pour lutter contre les nouvelles formes dela précarité, au-delà de tous les clichés idéologiques !

    Pour nous, l’emploi, le logement, l’école, la formation, la culture sontautant de lieux du vivre ensemble ; ils doivent être accessibles à tous,sans discrimination et sans ségrégation des personnes, en fonction de leurprovenance, leur culture, ou leur genre. Pour nous, dans cet esprit de justiceet de solidarité, il est urgent detravailler à mettre un terme aux modèles de gouvernance et de décision quifavorisent toutes les formes de la dualisation urbaine et de l’exclusionsociale, au mépris de l’égalité de tous les citoyens. Par exemple, une communecomme la nôtre doit entrer résolument et audacieusement dans l’ère de lasolidarité intergénérationnelle, pour briser les solitudes, trouver denouvelles formes de partage, faciliter des configurations originales delogement et donc faire preuve de solidarités participatives, dans une sociétédont trop de gens nous disent qu’elle exclut, banalise et discrimine.Nous avons besoin d’un tissu social urbain marqué par plus de proximité, pourles services publics, les commerces, les transports ou encore les loisirs et laculture.

    Vous l’avez compris, nous voulons rassembler toutesles forces de la Gauche, autour des valeurs de progrès, de solidarité, dejustice et de liberté ! Rejoignez-nous, venez partager vos indignations,vos aspirations, vos convictions, vos projets et les engagements que vousvoulez porter avec nous pour une société plus juste, plus équitable et plusdurable. Prenons le temps de nous rencontrer, de partager nos expériences et detravailler à l’avenir d’une commune et d’une Région qui toutes les deux sont aucœur de la construction européenne.

    JulienUyttendaele et Katia Jubete-Salvador