• Impact du Tax Shift sur notre Région: “ne soyons pas les dindons de la farce!”

    Suite à la publication d’une note du SPF Finances relative à l’impact du Tax Shift fédéral sur les recettes des régions, j’ai interrogé ce vendredi le ministre régional compétent, Guy Vanhengel.

    En raison des précédentes erreurs d’estimation de la part des services fédéraux, j’ai demandé au ministre de me confirmer la justesse des chiffres annoncés.
    Je lui ai par ailleurs demandé de procéder à une vérification de ceux-ci via nos services administratifs régionaux, qui se sont déjà distingués en corrigeant les mauvaises estimations du fédéral de juin dernier.
    L’impact du Tax shift sur les communes sera également très important. Il me semble dès lors indispensable que le ministre Vanhengel convoque une réunion avec les receveurs et échevins des finances des 19 communes bruxelloises. Je lui ai par ailleurs demandé quelle position celui-ci avait adoptée lors de la réunion d’hier avec la ministre fédérale du budget.
    Le ministre Vanhengel a répondu qu’ “a priori” les estimations semblaient correctes (65 millions d’euros pour Bruxelles, 264 millions pour toutes les communes belges). Il m’a également indiqué que la ministre du budget comptait organiser un comité inter-ministériel des ministres du budget préalable au comité de concertation, ce que nous saluons. Toutefois, le ministre ne m’a pas répondu sur l’organisation d’une réunion avec les représentants communaux.
    En réponse à l’intervention du ministre, j’ai insisté sur la nécessité d’être particulièrement vigilant concernant cette réforme fiscale. Nous avons acquis après de longues et dures négociations un juste financement de notre région (450 millions), il serait inacceptable que le fédéral nous reprenne ce financement plus qu’indispensable au développement de notre région. Ne soyons pas les dindons de la farce!