• Parking Vélos Bruxelles

    Convertir son garage en espace sécurisé pour les vélos ? Rentable et utile !

    Ce lundi 13 janvier, en Commission de la Mobilité, j’ai interrogé notre Ministre Elke Van den Brandt, sur la situation actuelle des offres de parkings sécurisés pour les vélos.

    Il est marquant de voir comment Bruxelles vit une révolution en matière de mobilité.

    Un grand nombre de Bruxellois ont en effet décidé d’abandonner leur voiture pour un ou plusieurs autres moyens de transport collectifs ou non.

    A ce titre, il est notable de remarquer que le nombre de cyclistes a doublé en cinq ans.

    Ce phénomène vertueux implique aussi la prise d’une série d’initiatives au niveau politique, afin d’accompagner durablement ce changement de mentalités.

    Parmi celles-ci, je pense avant tout aux infrastructures.

    J’ai souvent posé des questions sur nos politiques régionales en matière de pistes cyclables, mais je vois un autre défi qui désormais se doit d’être relevé : celui de la mise à disposition d’espaces sécurisés pour les vélos.

    Il va en effet de soi que de nombreux Bruxellois ne disposent pas d’un tel espace dans leur logement.

    Et il va aussi de soi qu’à l’heure actuelle il n’est pas possible d’installer à tous les coins de rue des box sécurisés, notamment pour des raisons urbanistiques.

    Afin de pallier ce souci, l’ASBL CyCLO a décidé d’offrir la possibilité à des propriétaires d’un parking de mettre celui-ci à la disposition de cyclistes moyennant un loyer.

    De telles initiatives doivent être soutenues mais j’ai voulu interroger la Ministre pour voir comment encadrer ces nouveautés technologiques.

    Voici les questions que j’ai posées :

    1. Pourriez-vous m’indiquer si Bruxelles Mobilité et/ou Parking.brussels soutiennent cette nouvelle initiative ?
    Il s’agit d’un projet FEDER (2014-2020) de CyCLO en collaboration avec parking.brussels, Bruxelles Mobilité et la plupart des communes de la Région.
    La création de parking en collaboration avec le privé est un projet pilote unique en son genre en région bruxelloise dans le cadre du projet Cycloparking.
    Si CyCLO et parking.brussels travaillent en priorité avec les pouvoirs publiques locaux tels que la STIB pour créer du stationnement sécurisé, ils sont à la recherche d’autres partenaires et ouverts à de nouvelles pistes à explorer.

    Je note que concernant le terme « privé », il peut englober à la fois les particuliers et les entreprises. A priori, cette deuxième possibilité n’a pas encore étudiée.

    2. En cas de soutien régional à cette initiative, est-ce que des objectifs ont été fixés en nombre et en couverture géographique ?
    Il n’y a pas à ce jour d’objectifs chiffrés, mais une volonté de travailler au développement de ce projet. Parking.brussels est tenu par FEDER de veiller à la pérennisation du projet. Dès-lors, la plate-forme Cycloparking sera intégrée aux missions de Parking.brussels à partir du 1er janvier 2021 dans le cadre de son projet de contrat-gestion.

    3. Combien de garages privés sont aujourd’hui mis à la disposition des cyclistes via ce dispositif ?
    4 sur toute la région.

    4. Est-ce qu’un plan de communication est organisé afin d’informer les Bruxellois de cette nouvelle possibilité ?
    Parking.brussels travaille à la réalisation d’outils de communication à destination des communes et les campagnes de communications restent encore à construire.
    Les annonces faites dans la presse, sont donc visiblement un premier signal pour marquer le lancement du projet.

    5. Est-ce que des mesures incitatives sont développées, afin d’inviter les propriétaires de garages à participer à ce nouveau projet ?
    Il n’existe actuellement aucune mesure incitative.

    Si le projet dans son ensemble est très intéressant, l’absence d’un plan stratégique de déploiement et plus particulièrement concernant la couverture géographique me surprend. Si je conçois que le besoin soit global, certains quartiers mériteraient peut-être une action prioritaire.