Navigation

HABITER

Bruxelles ne sera pas Paris

Pour une région accessible à tous !

Toutes les classes sociales ont et auront leur place à Bruxelles.

Dans dix ans, dans un carcan territorial fermé, Bruxelles comptera 180.000 habitants de plus.

Les Bruxellois consacrent en moyenne 30 % de leur budget aux frais de logement.

Les loyers ont augmenté de 44 % en 10 ans et ils augmentent chaque année. Ils mettent ainsi en péril l’accessibilité pour tous à un logement (et ce dans tous les quartiers de la Région Bruxelloise.)

Bruxelles doit rester un espace de mixité socio-économique, culturelle et générationnelle ouvert et inclusif.

Une lutte sans merci est nécessaire contre la dualisation, les communautarismes et les ghettoïsations.

Il nous faut donc des quartiers durables, accessibles à tous et adaptés à une ville du 21e siècle.

Facilitons l’accès à la propriété, notamment pour les jeunes et les familles monoparentales.

Renforçons la construction de logements publics et incitons les initiatives privées à finalités sociales.

Offrons aux étudiants bruxellois des logements accessibles et de qualité.

Modulons les droits d’enregistrement en fonction des revenus.

Encadrons les loyers des logements privés.

Créons un label locatif régional du logement juste, durable et solidaire.

Menons un plan de rénovation et de reconversion des immeubles vacants.

Élargissons l’accès au Fonds du Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *