Navigation

TRAVAILLER

Bruxelles est le plus grand bassin d’emplois du pays mais les Bruxellois n’en profite pas assez. 

Il est temps d’inverser cette tendance.

Les conséquences du chômage bruxellois sont économiques, sociales et politiques.

Sans des emplois durables et adaptés à leurs modes de vie, les citoyens basculent dans des mécanismes de précarité sociale intolérables. La Région est menacée par un fossé entre des offres d’emploi à haute qualification et des demandeurs peu qualifiés.

Comme acteur politique, je veux m’engager dans un combat quotidien pour que chaque Bruxellois bénéficie des formations utiles et appropriées et profite des gisements d’emplois présents et futurs de la Région.

Les PME, les indépendants et les service public sont les plus grands pourvoyeurs d’emploi de la Région. Pour créer de l’emploi, il est donc primordial de les soutenir en leur proposant des aides financières et logistiques adaptés mais également en offrant aux demandeurs d’emploi des formations en adéquation avec les besoins des secteurs concernés

La Garantie Jeunes est une grande victoire du Parti socialiste européen. A nous maintenant de la mettre en place. Concrètement, ce programme vise à permettre à tout jeune sortant des études de bénéficier d’un emploi, d’un stage rémunéré ou d’une formation de qualité.

Durant les premiers mois de la Garantie Jeunes, on a déjà pu constater que de nombreux jeunes se sont vus offrir un contrat de travail durable.

Créons des incitants à l’embauche des Bruxellois dans les pôles socio-économiques prioritaires de la Région.

Investissons dans la matière grise via un refinancement de l'enseignement supérieur.

Développons les formations dans le non-marchand, le socio-culturel, les nouvelles technologies, le tourisme.

Soutenons les initiatives en faveur d’un service public fort, à l'image de la STIB, premier employeur de la Région.

Redynamisons l'emploi via les politiques de quartier.

Luttons contre toutes les formes de discrimination à l’embauche.

Travaillons à la promotion des politiques de diversité sociale. 

Soutenons les PME par une réduction ciblée des cotisations sociales.

Réconcilions économie et environnement par le développement d’une économie circulaire dont le fort potentiel de création d’emplois n’est plus à démontrer.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *