• Building Enseigne Tintin

    L’importance du lien entre l’enseigne Tintin et Milou et le « building Tintin »

    L’enseigne géante à l’effigie de Tintin et Milou est incontestablement l’un des symboles de Bruxelles et participe à son image dans le monde entier. Elle est par ailleurs reprise dans le photomontage qui illustre le site officiel de la Promotion de L’image de Bruxelles1.

    Installée le 2 juillet 1958 sur l’immeuble des Éditions du Lombard près de la Gare du Midi, elle a été spécialement dessinée par Hergé sur le modèle du logo de l’hebdomadaire « Le journal de Tintin », créé en 1946.
    À l’origine en métal peint, cerclée de néon et pourvue d’un moteur lui permettant de tourner sur elle-même, son état a été jugé très dégradé dans les années 90.
    Contrairement à une croyance tenace, elle n’a pas été restaurée mais remplacée par une enseigne en matière synthétique, éclairée chaque soir mais qui, par mesure de sécurité ne pivote plus.

    C’est bien cette nouvelle enseigne, financée par la Région Bruxelles-Capitale et la commune de Saint-Gilles qui a été classée au patrimoine culturel de la Région de Bruxelles-Capitale par la Commission des Monuments et des Sites (01.06.2006).2

    L’arrêté3 4 de protection ne s’applique pas au bâtiment, ce qui n’exclut donc pas la possibilité d’un démontage et d’un déplacement de l’enseigne.

    « Art.2. En vue de permettre des travaux de restructuration de l’ilot ou du bâtiment qu’elle surmonte, le démontage et le déplacement local de l’enseigne peuvent être autorisés. »
    Or c’est précisément sa localisation et sa position qui contribuent à sa notoriété et à l’image qu’elle renvoie. Ce sont des millions de voyageurs qui ont été et sont accueillis par les deux personnages depuis son installation. L’arrêté confirme d’ailleurs cela :

    « De plus, la situation de l’immeuble dans le quartier du Midi, au carrefour de places et d’avenues, assure à l’enseigne une visibilité́ parfaite dans le tissu urbain. »

    L’immeuble situé aux numéros 1 à 11 de l’avenue Paul-Henri Spaak à Saint-Gilles qui abrita les Éditions du Lombard est surnommé le « Building Tintin ». Les personnages de Tintin et Milou, l’enseigne et le « Building Tintin » sont donc intimement liés et indissociables.

    Le 60e Anniversaire du Journal Tintin a fait l’objet de l’édition d’un coffret en tirage limité et numéroté, composé de douze fac-similés comprenant 2 à 3 titres édités dans un tirage de luxe. Le tout était contenu dans un coffret en volume représentant précisément l’immeuble du Lombard.5

    Le site visit.brussels6 indique que le « Building Tintin » est classé monument historique, mais rien concernant le classement de l’enseigne. A contrario, la liste des monuments classés de patrimoine.brussels7, ne mentionne que l’enseigne publicitaire Tintin et Milou (1er juin 2006)

    Rappelons enfin que pour rénover ou transformer un bâtiment classé, l’accord de la Commission royale des Monuments et Sites n’est plus contraignant.8

    J’ai interrogé le Secrétaire d’État, sur l’enseigne originale et l’enseigne actuelle.

    Au début des années 90, le panneau en mauvais état a bien été remplacé par l’actuel.

    « L’entreprise Petrus qui était ou qui est responsable de l’enseigne l’a remplacée par une autre enseigne en matière synthétique, sans néon ni moteur. Si le panneau d’affichage d’origine existe toujours, il appartient à la société Petrus ou à son propriétaire de l’époque.
    Vraisemblablement, le propriétaire actuel de l’enseigne est toujours la S.A. Dargaud – Lombard, la maison d’édition située dans le bâtiment avenue Paul-Henri Spaak qui a déposé une demande de permis en 2007 et a également bénéficié de la subvention de la Région. »

    Le remplacement de l’enseigne d’origine n’a pas été subventionné par la Région via la direction du patrimoine culturel d’urban.brussels, car le classement est ultérieur à ce remplacement.

    Des travaux ont été subventionnés par la Région pour l’installation d’un nouveau moteur de rotation de l’enseigne et pour le remplacement de l’éclairage au néon dans son état d’origine.

    Les travaux ont fait l’objet d’un permis délivré le 8 février 2007. Les travaux ont été réalisés de la même manière que pour le panneau d’affichage d’origine et n’étaient pas assortis de conditions particulières, ni de conditions prévues pour les subventions.

    Concernant le statut du « Building Tintin » sis 1 à 11 de l’avenue Paul-Henri Spaak à Saint-Gilles, il a été confirmé que le bâtiment lui-même n’est ni enregistré ni classé. Seule l’enseigne Tintin et Milou est classée. Le classement de l’enseigne est une manière de la protéger et de la sauvegarder et pour l’instant il n’y a pas de projet d’acquisition de l’enseigne par la Région.

    L’enseigne étant classée, les conditions énoncées dans le Code bruxellois de l’aménagement du territoire (Cobat), article 232, interdit, entre autres, « sa démolition partielle ou complète et sa relocalisation partielle ou totale, à moins que la conservation matérielle du bien ne l’exige absolument et à condition que les garanties nécessaires à son démantèlement, transfert et reconstruction soient prises dans un endroit approprié. »

    En outre, les mesures de classement stipulent que pour permettre des travaux de restructuration du bloc d’habitation ou du bâtiment sur lequel se trouve l’enseigne, le démantèlement et le déménagement local peuvent être autorisés. Tous travaux, toute restauration et tout déménagement sont donc soumis à un permis et à un contrôle régional.

    Cette enseigne qui fait partie du paysage bruxellois depuis plus de 60 ans a vu passer des millions de voyageurs. Sa préservation ainsi que celle du bâtiment emblématique qui la porte sont visiblement pris au sérieux.

     


    1 http://www.imagedebruxelles.be
    2 https://monument.heritage.brussels/fr/Saint-Gilles/Avenue_Paul-Henri_Spaak/10601119
    3 https://www.etaamb.be/fr/arrete-du-gouvernement-de-la-region-de-bruxellescapit_n2007031052.html
    4 http://doc.patrimoine.brussels/REGISTRE/AG/040_018.pdf
    5 https://www.gazette-drouot.com/lots/10247440
    6 https://visit.brussels/fr/sites/eas/place/Le-Lombard
    7 http://patrimoine.brussels/liens/registre/registre-du-patrimoine-protege-en-region-de-bruxelles-capitale-liste/view
    8 https://www.rtbf.be/info/regions/bruxelles/detail_bruxelles-les-batiments-classes-sont-desormais-moins-bien-proteges?id=9647014

Comments are closed.