• Un encadrement pragmatique des logements AIRBNB et des hébergements chez l’habitant

    Ce matin en commission du Développement territorial, j’ai défendu ma proposition visant à organiser une procédure simplifiée pour les non-professionnels désirant offrir aux touristes une chambre ou un appartement en location (la fameuse “zone grise”). Cette procédure permettra d’encadrer ce type d’exploitations afin d’assurer une sécurité optimale pour ses usagers tout en demeurant dans une procédure plus rapide et plus simple que celle prévue pour les hébergements touristiques classiques comme les hôtels ou appart-hôtels.

    C’est un bel exemple d’adaptation pragmatique et responsable de nos lois à l’évolution des technologies numériques.

    La proposition n’a fait l’objet d’aucun vote négatif en commission. Prochaine étape: le vote en plénière!